Close
Menu

Specials

Mimiakumette make-up artist et architecte

Specials

Maryam que vous connaissez certainement sous le nom de Mimiakumette est l’une des personnes les plus talentueuses que nous avons eu l’occasion de découvrir dans la make-up sphère. Cette jeune femme s’est toujours exprimée à travers des formes artistiques depuis son plus jeune âge, elle en fait d’ailleurs son métier aujourd’hui. Découvrons qui se cache derrière ces make-up looks à couper le souffle !

D’où te vient ton amour pour l’Art ?

L’Art est quelque chose imprégné en moi depuis mon enfance, j’ai été toujours été à la recherche de formes d’expressions me permettant d’extérioriser mes ressentis et de toucher d’autres personnes. . J’ai commencé par le dessin depuis la maternelle, je dessinais d’ailleurs beaucoup. Ensuite, cette passion du dessin s’est développée et je créais également des habits pour mes poupées ainsi que des poupées en colle. Après j’ai développé tout ce qui est dessins, je créais aussi des vêtements pour mes poupées. Le dessin m’a un peu poussé vers le stylisme vu que je dessinais des vêtements, c’est pourquoi j’ai commencé à créer mes propres vêtements. Je me suis ensuite dirigée vers le Cosplay, en créant des costumes, des armes, des accessoires, etc. J’ai également appris le Nail Art avec toutes ses techniques, je dessinais littéralement sur mes ongles. C’est à l’issu de ces différentes découvertes que je me suis mise au make-up. C’est une forme d’art qui me permet de m’exprimer que j’aime beaucoup. Puis, pour continuer un peu dans l’esprit de l’art, j’ai étudié l’architecture, car c’est une forme d’art qui est magnifique et qui me complète en quelque sorte. Et du coup, voilà, moi.

Comment est naît ta passion pour le make-up et quel a été le déclic qui t’a poussé à la partager sur les réseaux sociaux ?

Ma passion pour le Make-up est une sorte de prémaquette artistique que j’ai appréciée au moment où je l’ai essayé. Ce qui m’a poussé à partager sur les réseaux sociaux vient d’un pur hasard. J’avais l’habitude de poster ce que je faisais sur Facebook. Vint un jour où j’étais en première année d’Architecture, et où très bonne amie a vu mes photos sur mon téléphone et m’a conseillé de les poster sur Instagram. C’est grâce à son insistance que je l’ai fait. Ça a commencé comme ça, on va dire.

Quelles sont tes looks favoris et ceux auxquels tu t’identifies ?

Pour mes looks favoris, je dirais sincèrement les looks d’Halloween, et je m’identifie plutôt au « Everything dark !».

Entre l’architecture et ta passion pour le make-up, où te sens-tu le plus à l’aise pour construire une carrière ?

Très sincèrement, je ne peux avoir une carrière qu’en Architecture ou bien une carrière qu’en Make-up, parce que les deux font partie de moi, et me complètent. Ils font de moi qui je suis et expriment ma personnalité. Je ne me vois pas du tout choisir l’une des deux.

Cela fait plusieurs années que ton compte Instagram grandit, comment réussis-tu à rester motivée pour créer du contenu au quotidien ?

Très sincèrement, je ne crée pas du contenu au quotidien, parce que c’est très dur à gérer, surtout avec l’université. J’avais trouvé une sorte de compromis pour rester motivée et ne pas me fatiguer avec les études, tout en me poussant à créer des choses dont je suis satisfaite. Je préfère créer un contenu de qualité, mon mantra est plutôt « quality over quantity. » Je me suis organisée de telle façon à anticiper mes posts, je peux prendre une semaine pour créer cinq ou six looks, mais les étaler sur deux ou trois semaines.  C’est cette organisation qui me permet de rester motivée, parce que sinon, je me fatiguerai tous les jours et je commencerai à brasser de l’air, ce qui me démotiverai certainement.

As-tu un rêve que tu souhaites réaliser et qui ne s’est pas encore concrétisé ?

Sincèrement, il y a une photographe connue sous le nom de lillianliuphotography, et mon rêve, c’est de shooter avec elle, ou qu’elle me shoote. C’est vraiment l’un de mes rêves les plus chers, parce que c’est un modèle et une photographe. J’ai plusieurs rêves, et je vous en dirais plus quand ils se seront concrétisés.

Qu’est ce qui t’a mené vers la création de contenu ?

Deux choses m’ont vraiment poussé à aimer la création de contenu. La première est le lookbook.nu, un site pour blogueur. Les plus grands bloggeurs qui existent sont passés par là, et ça me fascinait. La seconde est un blog qui s’appelle Pschiiit. J’adorais la manière dont celui-ci était présenté, la qualité des posts, etc. Je rêvais d’avoir mon propre blog, ce serait littéralement mon petit bébé.  

Où puises-tu ton inspiration ?

Je ne puise pas mon inspiration de quelque chose de spécifique mais j’adore mythique. D’ailleurs, je fais de nombreuses petites recherches sur le sujet, notamment pour mes costumes Halloween dont j’imprègne mes personnages.

Des projets en cours ou à venir ?

Il y a vraiment beaucoup de projets en cours, et à venir. Je n’en parle pas beaucoup pour garder l’effet de surprise. Mais je suis très excitée de pouvoir bientôt les partager. So stay tuned !

Interviews

ANONYM SHOT : Un photographe à suivre

Un jeune homme qui souhaite garder l’anonymat sur sa ...

Fatima Zahra El Ibrahimi : Icône de la jeunesse marocaine

Fatima Zahra El Ibrahimi que nous connaissons tous sous le ...

Mimiakumette make-up artist et architecte

Maryam que vous connaissez certainement sous le nom de ...

Sofia Guedira : une entrepreneuse aguerrie

Sofia Guedira est une femme marocaine à ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
Recettes de salades fraîches

Un peu de fraîcheur et un déjeuner ...

Generic placeholder image
Paranormal : La nouvelle série horrifique égyptienne sur Netflix

Maison hantée, momies, musique angoissante, il ...

Generic placeholder image
Kamala Harris : La pionnière

Elle est la première femme vice-présidente, ...

Generic placeholder image
Dette de sexe et devoir conjugal

Un homme a-t-il forcément une idée de type ...

Generic placeholder image
ANONYM SHOT : Un photographe à suivre

Un jeune homme qui souhaite garder l’anonymat sur sa ...