Close
Menu

Artsies

Tiny pretty things nouvelle série de danse ?

Artsies

Encore une nouvelle teen drama série produite par Netflix et la formule n’a pas changé, une mort (ou presque), un contexte élitiste, des secrets et le tour est joué. Que pense-t-on the Tiny Pretty Things ? Devriez-vous la regarder ? On vous donne notre avis.

Drama et contextes

Les drames orchestrés dans des environnements de niche comme les échecs ou le ballet peuvent vraiment être réussis ou complètement ratés, principalement parce qu'ils ont tendance à être remplis de jargon que le public ne comprend pas vraiment.

Lorsqu'ils sont bien travaillés, comme dans The Queen’s Gambit, les rouages ​​de l’activité de niche peuvent susciter l’intérêt et le désir d’en savoir plus. Ou cela peut enliser les choses, perdant le spectateur au fil des épisodes. Alors qu’en est-il de la nouvelle série Netflix Tiny Pretty Things dont l’histoire se déroule dans une académie de ballet ?

La trame

A l’académie Archer School Of Ballet, pièce maîtresse du nouveau thriller dramatique Tiny Pretty Things, est une institution de renommée mondiale où les stars les plus prometteuses de l'industrie du ballet sont construites de A à Z.

Atteindre la place n°1 n’est pas une tâche facile, et conserver sa place à la barre après être entré dans l’école de Chicago est encore plus difficile. Tout danseur de ballet ambitieux et aspirant à devenir une star tuerait pour avoir la chance d'être un protégé Archer. Alors, qu'est-ce qui rend cette école de ballet différente de la multitude d'écoles qui l'ont précédée ? Pas grand-chose, si ce n’est le fait qu’au moins un élève d’Archer est prêt à tuer pour la gloire, d’où le glissement intempestif de la danseuse Cassie Shore du toit de l’école. S’ensuit une enquête, des flashbacks, l’entrée d’une nouvelle élève et les nombreuses péripéties qui s’ensuivent.

Cette nouvelle série Netflix est basée sur le roman de Sona Charaipotra et Dhonielle Clayton. L'adaptation du scénario de cette série a été réalisée par Michael MacLennan, scénariste reconnu pour des séries telles que Queer as Folk, Bomb Girls et The Bletchley Circle : San Francisco. Dans tous ses travaux, la vedette revient à des femmes et des personnages LGBT, tout comme Tiny Pretty Things.

Avis de la rédaction

Sur dix épisodes, seuls quatre sont dirigés par une femme, ce qui semble un peu dommage et une occasion manquée. La saison 1 de Tiny Pretty Things comprend 10 épisodes d'une heure consommables facilement. Ses personnages jeunes, son côté thriller et drama comme c’est le cas avec ELITE ou encore Pretty Little Liars pourra certainement plaire à une large communauté de jeunes. Cependant de nombreuses scènes cauchemardesques pourraient heurter la sensibilité des spectateurs, donc à prendre avec des pincettes.

Trailer-Tiny Pretty Things

 

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Harakatso, au-delà du sport

Sophia Touti alias Harakatso est une femme marocaine ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
La chérophobie, cette peur irrationnelle d'être heureux

Vous est-il déjà arrivé d’avoir ...

Generic placeholder image
"Aimer sans masque" parle d'amour et de relations

Chers bouquineurs, je suis contente de vous retrouver ...

Generic placeholder image
DEATH TO 2020 : ce mockumentaire pour enterrer une année pourrie

Pour dire adieu à l’année terrible ...

Generic placeholder image
Les bienfaits beauté de l'argile

Utilisée depuis la nuit des temps comme ...

Generic placeholder image
La chronique des Bridgerton, le carton plein Netflix

Lancée le 25 décembre 2020, la série ...