Close
Menu

Sassies

Onlyfans, ce "réseau social" qui fait fureur

Sassies

Alors que Cardi B préparait la sortie de sa nouvelle chanson "WAP", elle a coché toutes les cases habituelles pour la promotion d’un nouveau son, y compris les couvertures de magazines, les stories d'Instagram et un vidéo clip très accrocheur sur YouTube. Puis elle en a ajouté une autre : OnlyFans, un site où les « fans » paient pour un accès spécial aux vidéos et aux photos.

Onlyfans, c’est quoi ?

OnlyFans est un service d'abonnement au contenu, basé à Londres. Les créateurs de contenu peuvent gagner de l'argent grâce aux utilisateurs qui s'abonnent à leur contenu, les "fans". Il est populaire auprès des travailleurs du sexe mais accueille également des créateurs de contenu d'autres genres tels que des experts en fitness, des musiciens et d'autres créateurs qui publient régulièrement en ligne. Créé en 2016, la plateforme est d’actualité plus que jamais.

Comment ça marche ?

Onlyfans permet aux créateurs de contenu de recevoir des fonds directement de leurs fans sur une base mensuelle ainsi que des bonus ponctuels et la fonction de paiement par visionnage (Pay-per-view).

L'entreprise verse 80 % des droits perçus au créateur de contenu, en conservant les 20 % restants. Après les frais de commercialisation et de traitement, la part de l'entreprise est d'environ 12 %.

Il y a quoi dessus du coup ?

La pornographie est autorisée. En fait, le site est principalement utilisé par des modèles pornographiques, amateurs et professionnels, bien qu'il y ait des créateurs sur le site qui ne proposent pas de contenu pour adultes, des artistes, des instructeurs de fitness, des chefs cuisiniers et d'autres qui veulent utiliser le site pour monétiser leur contenu. Cependant, étant donné l'absence de restrictions sur le site, OnlyFans est rapidement devenu un lieu d'accueil pour les artistes adultes, les travailleurs du sexe et les modèles qui partagent un contenu NSFW.

Le scandale de Bella Thorne 

 

Bella Thorne a établi un nouveau record OnlyFans lorsqu'elle a gagné plus d'un million de dollars dans les 24 heures suivant son adhésion à la plateforme en août 2020 et plus de deux millions de dollars en moins d'une semaine. Ses activités sur OnlyFans ont déclenché une controverse après qu'elle eut prétendument promis des photos nue pour 200 dollars mais qu'elle eut fourni des photos en lingerie, ce qui a entraîné une série d’abonnements.

Après la débâcle, de nouvelles restrictions ont été introduites, limitant le montant que les créateurs de la plateforme pouvaient facturer et la rapidité avec laquelle ils pouvaient être payés, bien qu'OnlyFans ait déclaré que les restrictions n'étaient pas liées à l’ancienne star Disney, mais faisaient plutôt partie d'un "processus évolutif". Les actions de Bella ont néanmoins provoqué des réactions de protestation parmi les travailleurs du sexe qui estimaient qu’elle s'était égoïstement approprié leur profession.

Interviews

Fehd Benchemsi : l'ambassadeur de la musique Gnaoua à Los Angeles

Cet artiste aux multiples facettes n’est plus ...

Le Fassicule, quand humour et sciences font bon ménage

Hakim Bennani AKA Le Fassicule nous divertit depuis des ...

Mehdi Nassouli : l'étoile montante de la musique Gnaoua

Mehdi Nassouli est un artiste marocain aux nombreuses ...

Samy Snoussi entre art et urbanisme

  Samy Snoussi, ce créatif franco-marocain dont ...

Harakatso, au-delà du sport

Sophia Touti alias Harakatso est une femme marocaine ...

Tous les interviews

Derniers Articles

Generic placeholder image
La chérophobie, cette peur irrationnelle d'être heureux

Vous est-il déjà arrivé d’avoir ...

Generic placeholder image
"Aimer sans masque" parle d'amour et de relations

Chers bouquineurs, je suis contente de vous retrouver ...

Generic placeholder image
DEATH TO 2020 : ce mockumentaire pour enterrer une année pourrie

Pour dire adieu à l’année terrible ...

Generic placeholder image
Les bienfaits beauté de l'argile

Utilisée depuis la nuit des temps comme ...

Generic placeholder image
La chronique des Bridgerton, le carton plein Netflix

Lancée le 25 décembre 2020, la série ...